Rechercher
  • Manon Szwarcberg

CIVIS PRÉSENTE #2 - LE MOUVEMENT SOCIAL DE DÉCEMBRE 1995

Mis à jour : 30 déc. 2019


Après l’élection de Jacques Chirac sur le thème de la fracture sociale en 1995, Alain Juppé alors premier ministre présente un plan de reforme des retraites et de la sécurité sociale

Un mouvement social s’organise en réponse à cette réforme jugée contraire aux intérêts des travailleurs et inverse aux promesses de combler la fracture sociale tenus pendant la campagne.

Les syndicats ont organisé une grève générale à partir du 24 novembre, la grève a été reconduite sans arrêt pendant trois semaines.

Cette grève a été accompagnée de plusieurs actes de manifestations, sous le slogan " Tous ensemble ! " 6 grandes journées de manifestations ont eu lieu dans tout le pays, les deux principales ayant été celles du 5 décembre et celle du 12 décembre.

Elles ont d’abord forcé le premier ministre à supprimer une partie de sa réforme avant de retirer intégralement sa réforme des retraites. Le mouvement, principalement centré sur la question des retraites s’est ensuite atténué et la réforme de la sécurité sociale est passée

Alain Juppé avait déclaré avant le début du mouvement « Si deux millions de personnes descendent dans la rue, mon gouvernement n ’y survivra pas. » 2 millions de personnes sont effectivement descendues dans la rue le 12 décembre, son gouvernement y a survécu, pas sa réforme.

L’histoire a retenu le soutien des français aux manifestations et grèves ainsi qu’une large participation de la société, dans les manifestations se retrouvaient étudiants, fonctionnaires, cheminots et dans l’ensemble 6 millions de salariés du public et du privé ont fait grève.

Pour aller plus loin : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=zPHM0jM-qGE&feature=emb_logo

https://www.persee.fr/docAsPDF/genre_1165-3558_1997_num_18_1_1012.pdf


1 vue

Contact

07 50 97 53 03

civispodcast@gmail.com

Nous suivre 

Avec le soutien du